Jeunes vignerons : la relève est assurée !

En Blaye Côtes de Bordeaux, la passion pour les bons vins et la viticulture se transmet de génération en génération. Aujourd’hui nous mettons en lumière Nathan Terrigeol du Château Des Matards et Maël Joubert du Château La Martellerie, deux jeunes vignerons de notre appellation qui reprennent le flambeau.

Nouvelle génération, nouvelles ambitions

Le monde viticole est en constante évolution ; les jeunes générations ont souvent une plus grande prise de conscience des enjeux écologiques, et elles sont plus sensibles aux nouvelles technologies et nouveaux modes de communication.

En Blaye Côtes de Bordeaux, nous en sommes convaincus que la jeune génération de vignerons apporte de nouvelles idées et de nouveaux savoir-faire, comme a pu nous le confier Nathan Terrigeol du Château Des Matards : « Les jeunes générations apportent un point de vue nouveau sur le processus de culture de la vigne, de la vinification et de la vente des vins ».

Maël Joubert du Château La Martellerie ajoute « Je pense que les jeunes générations apportent des nouvelles idées, notamment en ce qui concerne les technologies viticoles. Désormais, je travaille le sol mécaniquement et, depuis mon installation, nous sommes passés à zéro herbicide ».

Nos jeunes vignerons voient grand et loin ! Afin de développer l’exploitation familiale, ils ont intégré de nouvelles méthodes de travail.

Nathan Terrigeol nous explique « À court terme, notre exploitation va aller vers la certification en agriculture biologique pour nos rouges. Pour soutenir cette constante évolution et soulager notre père, nous investissons dans un robot autonome qui réalisera une partie des travaux ».

De son côté, Maël Joubert a également mis en place des dispositifs afin d’améliorer l’exploitation, il nous raconte : « Depuis mon installation, mon projet est de développer la vente au château via l’œnotourisme. De ce fait, nous avons aménagé la cour et installé un portail pour rendre le tout plus accueillant. De plus, j’ai participé au choix du nouveau matériel viticole ».

Des rôles définis

Au sein d’une exploitation familiale, chacun doit trouver sa place pour que les générations puissent cohabiter et faire face ensemble aux imprévus. Si Maël Joubert s’occupe de la partie œnotouristique du domaine, Nathan Terrigeol, gère la partie communication et commerciale.

Chacun, avec sa personnalité, crée une certaine complémentarité au sein du château. Nathan Terrigeol nous dit « Ma manière de voir mon métier, ma spontanéité et ma simplicité m’ont permis de nouer quelques relations commerciales fortes. »

Quand la passion se transmet de génération en génération

Si certains enfants de vignerons ont fait le choix d’embrasser une carrière loin de la viticulture, pour d’autres en revanche, reprendre l’affaire familiale a été une évidence.

Nathan Terrigeol et Maël Joubert nous livrent une nouvelle fois leur témoignage et leurs parcours différents.

Maël Joubert du Château la Martellerie nous dit « Depuis mon enfance, je voulais rester dans le monde agricole car ma mère s’est installée avec ses parents en tant que viticultrice et mon père en tant que viticulteur. De ce fait, le monde viticole m’a toujours été familier. »

Nathan Terrigeol témoigne « Après des études en tourisme (ou de touriste selon mon père !), je suis revenu sur mes pas pour aller vers des études commerciales dans l’objectif de revenir sur la propriété familiale ».

Même si leur parcours est différent, les jeunes vignerons de l’appellation Blaye Côtes de Bordeaux sont prêts à relever de nouveaux défis afin de faire fructifier l’affaire familiale… Pour le plus grand bonheur de leurs prédécesseurs !

Un été au grand air dans le vignoble de Blaye Côtes de Bordeaux

Cet été, profitez du vignoble de Blaye Côtes de Bordeaux autrement !

Vous venez découvrir la superbe Citadelle de Blaye, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO ? Excellente idée ! Mais ne repartez pas sans avoir fait un tour dans le vignoble de Blaye Côtes de Bordeaux dont les chemins vallonnés offrent de superbes points de vue sur l’Estuaire de la Gironde et de nombreuses possibilités de balade au grand air.

Promenade dans les vignes, pique-nique à l’ombre d’arbres centenaires ou encore activités ludiques pour toute la famille…  Nos vignerons vous accueillent en toute sécurité pour vous faire découvrir leur métier.

chateau-des-tourtes-velos-electriques

Pour une balade à vélo électrique dans le vignoble, c’est au Château des Tourtes qu’il faut vous rendre ! « Venez découvrir nos terres avec un itinéraire tracé juste pour vous. Au cours de votre parcours, des étapes sont prévues pour vous raconter la vie du Château des Tourtes et les différents aspects du métier de vigneron. Venez prendre l’air et profitez entre amis ou en famille de petits moments de bonheur au Château des Tourtes ! » Emmanuelle, vigneronne du Château des Tourtes.

pique-nique-chateau-les-chaumes-Blaye2

Envie d’un repas en famille au milieu des vignes ?

Après l’effort, le réconfort ! Posez votre nappe à carreaux dans les jardins de nos vignerons qui se feront un plaisir de vous faire visiter leur propriété et de vous proposer leurs vins pour accompagner votre repas. Dans le joli village de Plassac, franchissez les portes du Château Monconseil-Gazin, superbe bâtisse datant du XVIIe siècle et lieu emblématique qui aurait accueilli Charlemagne en son temps. Du côté de Fours, au Nord de Blaye, profitez de la sérénité de la cour du Château Les Chaumes,  magnifique chartreuse du début du XVIIIe siècle.

Musicotherapie-chateau-Nodot-Blaye

Découvrez la musicothérapie dans les vignes du Château Nodot

De la musique pour soigner les vignes, vous trouvez ça fou ? Et pourtant, c’est le parti pris par Jessica Aubert, vigneronne du Château Nodot, en biodynamie. « La musicothérapie, connue pour ses bienfaits sur les êtres humains et les animaux, s’applique aussi aux plantes et à la vigne en particulier pour lutter contre des maladies qui s’attaquent aux ceps. Grâce aux recherches menées par un ingénieur passionné de musique, un appareil diffuse matin et soir, au milieu de notre vignoble, des séquences musicales qui stimulent les défenses naturelles des pieds de vigne et qui inhibent les champignons microscopiques responsables de certaines maladies. » Jessica, vigneronne du Château Nodot.

julien-bonneau-chateau-Haut-Grelot


Ne terminez pas votre périple sans avoir pris de la hauteur sur le vignoble et l’Estuaire de la Gironde !

Le lieu idéal pour cela, c’est le Château Haut-Grelot à Saint-Ciers sur Gironde ; il possède une tour du haut de laquelle le point de vue est à couper le souffle. Profitez-en pour découvrir l’histoire de cette propriété familiale. « Dominant les environs, vous serez ravi de découvrir la région du haut de la tour de la propriété, offrant une vue panoramique sur le vignoble et le fleuve. Quatrième génération, nous sommes spécialisés dans la production de vins de qualité et je suis fier de reprendre l’exploitation de mes parents avec ma sœur Céline, afin de pérenniser l’image du Château Haut-Grelot. » Julien, vigneron du Château Haut-Grelot.



N’hésitez plus, cet été, partez à la rencontre des vignerons de Blaye Côtes de Bordeaux et partagez leur passion en toute convivialité !

Comment bien déguster un vin… de Blaye Côtes de Bordeaux ?

Quelles sont les étapes de la dégustation ?

Voilà une question que l’on se pose souvent. S’il existe bien une manière poussée de décortiquer et d’analyser un vin, il faut savoir que tout le monde est capable de déguster un vin, le plus dur étant d’exprimer ce que l’on ressent. Lorsque l’on fait déguster nos vins à la Maison du Vin de Blaye, on nous demande souvent : « Alors, quels parfums doit-on trouver dans ce vin ? ». Si les professionnels savent reconnaître des arômes précis, pourquoi pas vous ? D’autant que la reconnaissance olfactive est propre à chacun ; selon nos expériences, notre mémoire des odeurs, nous ne retrouverons pas les mêmes parfums dans le vin. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il y a une grande part de subjectivité dans la dégustation. Pour ce qui est du reste, voici le fil à suivre pour devenir un parfait dégustateur et passer de « savoir boire » à « savoir déguster » !

L’analyse visuelle d’un vin : la robe

Regarder un vin permet d’obtenir plusieurs renseignements à son sujet, notamment sur son âge.

Observez votre vin en inclinant votre verre sur une surface blanche et sous une source de lumière. Le disque (partie qui touche le verre) vous livre des informations précieuses.
Les vins blancs secs jeunes ont souvent des reflets verts ou jaunes très pâles et tendent vers des jaunes plus dorés en vieillissant. Les vins rouges jeunes tendent vers le violet alors que les vins évolués auront une couleur tuilée ou orangée. En effet, le vin rouge perd des pigments colorants au cours de son vieillissement, sous l’effet de l’oxydation.

Observer un vin peut également fournir des informations sur le ou les cépages qui le compose ; alors que le pinot noir (cépage très répandu en Bourgogne) donne des vins d’une couleur peu intense, le merlot, cépage majoritaire dans l’élaboration des vins rouges de Blaye Côtes de Bordeaux, donne des vins très colorés.

L’analyse olfactive d’un vin : le nez

Cette phase se compose de plusieurs étapes. La première est appelée le premier nez. Il s’agit de sentir le vin une première fois, avant de l’avoir fait tourner dans son verre. Cela permet de déterminer si un vin est fermé a priori ou s’il est déjà expressif. C’est le second nez qui nous permettra de déterminer les arômes du vin. Saisissez votre verre par le pied et faites un mouvement de rotation. La surface du vin en contact avec l’air sera plus grande, ce qui libérera davantage les arômes (c’est aussi simple que cela : les molécules odorantes présentes dans le vin sont volatiles, c’est-à-dire qu’elles se dégagent au contact de l’air). Après quelques secondes, vous pouvez enfin humer votre vin et exprimer votre ressenti sur les arômes.

Astuce : avant de dire qu’un vin sent la griotte ou la violette, essayez de procéder par élimination. Par exemple pour un vin blanc ; est-ce que les parfums vous font penser à des fleurs ou à des fruits ? Si ce sont des fruits, s’agit-il plutôt de fruits exotiques, d’agrumes… ? Puis, parmi chaque famille, essayez de penser à ce que vous connaissez. Par exemple si vous avez opté pour les agrumes, sentez-vous du pamplemousse, du citron, de la mandarine ? Procéder de la sorte vous aidera à être le plus précis possible.

L’analyse gustative d’un vin : la bouche

La troisième étape de la dégustation est la phase gustative ; vous allez (enfin) pouvoir goûter le vin. Cependant, cette étape est intimement liée à la précédente, car ce que l’on ressent en bouche, ce sont les saveurs uniquement (salé, sucré, acide, amer), tout le reste (arômes) se passe au niveau du nez. Pour sentir encore mieux les arômes du vin, il existe une technique qui s’appelle la rétro-olfaction et qui demande un peu de pratique. Il s’agit de prendre un peu de vin en bouche, d’aspirer un peu d’air par la bouche puis d’expirer l’air par le nez. Vous pouvez ensuite avaler ou cracher votre vin. Cette technique permet de solliciter les muqueuses olfactives et de décupler les arômes.

Lorsque l’on prend un vin en bouche, la première sensation qu’il laisse est appelée l’attaque. Puis vient le milieu de bouche, permettant de déterminer les saveurs, les sensations tactiles et l’équilibre du vin. La finale s’analyse une fois que le vin n’est plus en bouche, notamment via la persistance aromatique ; est-ce que les arômes qui restent en bouche sont agréables ? On mesure cette persistance aromatique en caudalies (unité de mesure propre au vin).

Vous voilà équipé pour être incollable lors de votre prochaine dégustation de vin de Blaye Côtes de Bordeaux, parole de vigneron !

La biodynamie par Jessica Aubert, vigneronne du Château Nodot

« Quand je suis arrivée sur la propriété (le Château Nodot), mon père travaillait déjà en bio. J’avais pourtant le sentiment qu’on n’allait pas assez loin dans la démarche, dans le respect de la biodiversité. Ma mère m’a offert un livre de M. Bouchet sur la biodynamie et ça a été le déclic, je me suis dit : c’est ça que je veux faire ».

Mais qu’est-ce-que la biodynamie ?

Biodynamie-chateau-Nodot-Blaye-Cotes-de-Bordeaux (1)
Préparation en biodynamie

« Voilà une question que l’on me pose souvent.
La biodynamie est une méthode de culture ultra-naturelle qui consiste en une démarche environnementale encore plus approfondie que le bio. Comme cette dernière, elle bannit l’utilisation de produits chimiques mais va également au-delà. Cette méthode de culture instaurée par Rudolph Steiner en 1924 constitue un cercle vertueux où tout s’inscrit dans une harmonie de l’univers.
Basée sur le respect de la nature et la préservation de la biodiversité, elle vise à rétablir les équilibres naturels tout en cultivant les terres.
On pourrait la comparer à de l’homéopathie pour les plantes car on utilise des petites quantités de préparations spécifiques (bouse de corne, silice de corne) diluées selon les principes de la dilution homéopathique à l’aide d’un dynamiseur pour augmenter la vie dans le sol, aider les végétaux, soigner les plantes par les plantes. Les récoltes ainsi obtenues sont remplies de forces de vie.

Au Château Nodot, je pratique la biodynamie depuis une dizaine d’années avec pour objectif de produire un vin riche en vitamines et en antioxydants, tout en créant un environnement favorable à la faune et à la flore sauvages. Non seulement je tiens compte du calendrier lunaire pour certains travaux dans les vignes ou au chai, mais je suis également à l’écoute des plantes pour les accompagner dans leur développement.
La biodynamie fait l’objet d’une certification par Demeter (ou Biodyvin) pour garantir les bonnes pratiques. En Gironde en 2019, nous ne sommes que 48 viticulteurs à être certifiés en biodynamie (recensement du Ministère de l’Agriculture). »


Retrouvez les vins en biodynamie du Château Nodot sur la boutique en ligne de la Maison du Vin de Blaye.

Nouveau Président pour les vignerons de Blaye Côtes de Bordeaux

Lundi 9 décembre 2019, Nicolas Carreau a été élu Président de l’appellation Blaye Côtes de Bordeaux par les membres du Conseil d’Administration du Syndicat Viticole de Blaye. Le vigneron succède ainsi à Franck Jullion, dont il salue l’implication pendant sept ans à la tête de l’appellation : « Je tiens à remercier Franck Jullion qui a su fédérer autour de lui afin de faire grandir notre appellation ».

Âgé de 38 ans, titulaire d’un diplôme d’ingénieur en agriculture de l’école supérieur d’Angers, et d’un master en commerce international de l’université Bordeaux IV, Nicolas Carreau s’est formé aux techniques de vinification en France et à l’étranger avant de reprendre la propriété familiale des Vignobles Carreau Sélection avec son cousin Sébastien en 2005 (Depuis 1832, 7 générations se sont succédé à la tête de l’exploitation).

Engagé depuis dix ans au sein du Syndicat Viticole de Blaye où il occupait la fonction de Vice-Président, membre du bureau de l’Union des Côtes de Bordeaux et représentant dans diverses instances professionnelles, Nicolas Carreau est un homme de conviction. Le nouveau Président s’est engagé à poursuivre les efforts entrepris depuis de nombreuses années sur la communication et la promotion de l’appellation. Il a également rappelé l’accompagnement nécessaire des vignerons vers des démarches environnementales vertueuses et la nécessité d’intensifier le développement de l’appellation à l’export. « Interlocuteur privilégié des vignerons et des institutions, je compte travailler en étroite collaboration avec les membres du Bureau et du Conseil d’Administration à la défense des intérêts de notre appellation. Mon objectif est simple : conforter le sentiment d’appartenance des vignerons à la grande famille viticole blayaise en valorisant au mieux le fruit de leur travail » déclare Nicolas Carreau. « Parole de Vigneron ! » conclut-il comme un clin d’œil au nouveau slogan de l’appellation.

Les rendez-vous immanquables de 2019 avec nos vignerons !

Les Vignerons de Blaye Côtes de Bordeaux vous souhaitent une BONNE ANNÉE 2019 riche en rencontres, dégustations, partage et convivialité. Tout au long de l’année, ils vous donnent rendez-vous au sein de leurs propriétés, à la Maison du Vin de Blaye, au cœur de la Citadelle de Blaye, à Bordeaux ou à Paris.

Vos prochains rendez-vous avec nos Vignerons :

Blaye au Comptoir à Bordeaux : jeudi 7 et vendredi 8 février
Depuis plus de 10 ans, les Vignerons de l’appellation s’invitent dans les bars à vin, restaurants et chez les cavistes bordelais pour vous faire (re)découvrir leurs vins. Deux jours de dégustations et de convivialité à ne pas manquer !

Le Printemps des Vins de Blaye : samedi 13 et dimanche 14 avril
L’événement incontournable de notre appellation fêtera sa 25e édition en 2019 ! L’occasion de venir rencontrer près d’une centaine de Vignerons au cœur de la Citadelle de Blaye, majestueux site classé UNESCO. Durant deux jours, profitez de dégustations et animations, entre amis ou en famille !

Le Marathon des Vins de Blaye : samedi 11 mai
Salué pour son ambiance festive et sa convivialité, le Marathon des Vins de Blayeconnaît d’année en année un succès croissant. Cette 16e édition sera l’occasion de parcourir 42,195 km dans les vignes et de (re)découvrir les plus beaux panoramas du vignoble. Pour les moins aguerris, inscrivez-vous au 10 kilomètres des Vignes et profitez aussi des animations musicales et des dégustations de vins offertes tout au long de votre parcours.

La Rando VTT des Vins de Blaye : dimanche 2 juin
Lancée en partenariat avec l’association HG Green Bike, la Rando VTT des Vins de Blaye s’est en quelques années fait un nom parmi les événements sportifs de l’appellation. Cette 8e édition est l’occasion de découvrir autrement les plus beaux panoramas de la région à travers cinq parcours adaptés selon votre niveau. Nouveau : départ et arrivée dans la Citadelle de Blaye !

Les Soirées Festibalades chez le Vigneron : tous les jeudis des mois de juillet et août
Chaque été, les Vignerons vous ouvrent les grilles de leurs propriétés pour partager des moments de convivialité le temps d’une soirée festive. Au programme : balade dans les vignes commentée par un guide naturaliste, visite de la propriété, dégustation et dîner champêtre à la table du Vigneron.

La Soirée dans les vignes de la Citadelle de Blaye : mercredi 31 juillet
Le temps d’une soirée exceptionnelle, le Clos de l’Echauguette, vignoble de 15 ares niché au cœur de la Citadelle de Blaye, vous ouvre ses portes. Profitez d’une soirée estivale unique en présence des Vignerons de l’appellation ! Au programme : dégustation, dîner champêtre, visite commentée de la parcelle, démonstration de labour à cheval et animation musicale.

Blaye au Comptoir à Paris : mercredi 6 et jeudi 7 novembre
Depuis plus de 20 ans, les Vignerons s’invitent dans les bars à vin, restaurants et chez les cavistes parisiens pour vous faire déguster leurs vins. C’est le rendez-vous incontournable de la fin d’année dans la capitale !

Restez informé des actualités de l’appellation sur FacebookTwitter et Instagramavec le hashtag #vinblaye

Rendez-vous très prochainement avec nos Vignerons !

Parole de vigneron !

Avez-vous l'âge légal pour la consommation d'alcool dans votre pays de résidence ?

Non Oui

Vous ne pouvez pas accéder à ce site.