Jeunes vignerons : la relève est assurée !
08 juin 2021

En Blaye Côtes de Bordeaux, la passion pour les bons vins et la viticulture se transmet de génération en génération. Aujourd’hui nous mettons en lumière Nathan Terrigeol du Château Des Matards et Maël Joubert du Château La Martellerie, deux jeunes vignerons de notre appellation qui reprennent le flambeau.

Nouvelle génération, nouvelles ambitions

Le monde viticole est en constante évolution ; les jeunes générations ont souvent une plus grande prise de conscience des enjeux écologiques, et elles sont plus sensibles aux nouvelles technologies et nouveaux modes de communication.

En Blaye Côtes de Bordeaux, nous en sommes convaincus que la jeune génération de vignerons apporte de nouvelles idées et de nouveaux savoir-faire, comme a pu nous le confier Nathan Terrigeol du Château Des Matards : « Les jeunes générations apportent un point de vue nouveau sur le processus de culture de la vigne, de la vinification et de la vente des vins ».

Maël Joubert du Château La Martellerie ajoute « Je pense que les jeunes générations apportent des nouvelles idées, notamment en ce qui concerne les technologies viticoles. Désormais, je travaille le sol mécaniquement et, depuis mon installation, nous sommes passés à zéro herbicide ».

Nos jeunes vignerons voient grand et loin ! Afin de développer l’exploitation familiale, ils ont intégré de nouvelles méthodes de travail.

Nathan Terrigeol nous explique « À court terme, notre exploitation va aller vers la certification en agriculture biologique pour nos rouges. Pour soutenir cette constante évolution et soulager notre père, nous investissons dans un robot autonome qui réalisera une partie des travaux ».

De son côté, Maël Joubert a également mis en place des dispositifs afin d’améliorer l’exploitation, il nous raconte : « Depuis mon installation, mon projet est de développer la vente au château via l’œnotourisme. De ce fait, nous avons aménagé la cour et installé un portail pour rendre le tout plus accueillant. De plus, j’ai participé au choix du nouveau matériel viticole ».

Des rôles définis

Au sein d’une exploitation familiale, chacun doit trouver sa place pour que les générations puissent cohabiter et faire face ensemble aux imprévus. Si Maël Joubert s’occupe de la partie œnotouristique du domaine, Nathan Terrigeol, gère la partie communication et commerciale.

Chacun, avec sa personnalité, crée une certaine complémentarité au sein du château. Nathan Terrigeol nous dit « Ma manière de voir mon métier, ma spontanéité et ma simplicité m’ont permis de nouer quelques relations commerciales fortes. »

Quand la passion se transmet de génération en génération

Si certains enfants de vignerons ont fait le choix d’embrasser une carrière loin de la viticulture, pour d’autres en revanche, reprendre l’affaire familiale a été une évidence.

Nathan Terrigeol et Maël Joubert nous livrent une nouvelle fois leur témoignage et leurs parcours différents.

Maël Joubert du Château la Martellerie nous dit « Depuis mon enfance, je voulais rester dans le monde agricole car ma mère s’est installée avec ses parents en tant que viticultrice et mon père en tant que viticulteur. De ce fait, le monde viticole m’a toujours été familier. »

Nathan Terrigeol témoigne « Après des études en tourisme (ou de touriste selon mon père !), je suis revenu sur mes pas pour aller vers des études commerciales dans l’objectif de revenir sur la propriété familiale ».

Même si leur parcours est différent, les jeunes vignerons de l’appellation Blaye Côtes de Bordeaux sont prêts à relever de nouveaux défis afin de faire fructifier l’affaire familiale… Pour le plus grand bonheur de leurs prédécesseurs !