Les démarches environnementales

Les démarches environnementales

28% des surfaces de l’appellation en agriculture biologique ou en conversion

Sur la rive droite de la Gironde en bordure d’estuaire, se situe l’un des plus grands vignobles du Bordelais, l’appellation Blaye Côtes de Bordeaux. 5900 hectares de vignes y sont cultivés par quelques 400 viticulteurs. Durant plusieurs mois, le Syndicat viticole de Blaye a procédé à un état des lieux complet du niveau de certification environnementale de ses adhérents. Il en ressort qu’en 2020 en Blaye Côtes de Bordeaux, 23% des exploitations sont en agriculture biologique et 13% sont en conversion vers l’agriculture biologique, soit un total de 28% des surfaces. Une belle performance quand on sait que cette même année, 17% des surfaces viticoles françaises étaient engagées ou certifiées en bio* et que la moyenne agricole nationale est à 9.5%*

Une prise de conscience qui s’accélère

S’il reste encore beaucoup à accomplir, la viticulture fait partie des filières bio les plus dynamiques avec une croissance des surfaces converties de 22% en un an* au niveau national, de 35% en NouvelleAquitaine et de 43% pour le Bordelais.

La Haute Valeur Environnementale (HVE)

Cette certification ministérielle est construite autour de quatre thématiques environnementales : la protection de la biodiversité, la réduction des produits phytosanitaires, la gestion de la fertilisation et la gestion de la ressource en eau. En France, c’est la viticulture qui est le leader incontesté de la certification HVE ; elle concentre 76.60% des exploitations certifiées de niveau 3** (le plus élevé). En Blaye Côtes de Bordeaux, ce sont 59% des exploitations qui sont certifiées.

Blaye Côtes de Bordeaux : un vignoble engagé

Le constat est là : 85% du vignoble blayais est à ce jour certifié par une démarche environnementale (bio, HVE, Terra Vitis ou Agriconfiance), quand la moyenne du vignoble bordelais se situait à 65% en 2020***. Ces chiffres encourageants témoignent d’une vraie dynamique environnementale impulsée par les vignerons de l’AOC Blaye Côtes de Bordeaux.

* Agence bio
** Ministère de l’Agriculture, novembre 2020
*** Conseil Interprofessionnel des Vins de Bordeaux

Les principaux labels et nos produits viticoles associés

Apprenez à déchiffrer les différents labels, pour comprendre comment sont élaborés vos vins préférés et choisir en fonction de votre sensibilité environnementale.

L’agriculture biologique

Le label Agriculture Biologique est le plus connu, il est l’équivalent français de l’Eurofeuille (label européen obligatoire). La vigne dont est issu le vin ne doit donc avoir reçu aucun traitement chimique de synthèse au cours des 3 dernières années (au moins). À la place le vigneron bio utilisera des pesticides naturels, comme le cuivre ou le soufre. Pour ces deux éléments, des doses maximales doivent être respectées en termes d’utilisation par ha pour le cuivre, et en termes de mg/L pour le soufre

Voici quelques propriétés de l’appellation Blaye Côtes de Bordeaux (anciennement Premières Côtes de Blaye) cultivées en agriculture biologique :

Le label Demeter

Demeter est un label de certification internationale de culture biodynamique. C’est un label qui s’applique à de nombreux secteurs alimentaires, textiles ou cosmétiques. Il suppose une culture du raisin naturelle, en tenant compte du calendrier lunaire, de la saisonnalité et qui exige une fertilisation ou un compostage sans engrais chimiques.

Quelques vins labellisés Demeter de l’AOC Blaye Côtes de Bordeaux :

Le label Biodyvin

Il a été spécifiquement élaboré pour le domaine viticole et il fonctionne un peu comme le label Demeter, en valorisant une viticulture biodynamique. La culture de la vigne doit respecter le calendrier astral et son exploitant s’engage à n’utiliser que des matières animales, minérales ou végétales.

Le label Terra Vitis

À l’origine de ce label, des vignerons de toutes les régions françaises, soucieux de proposer une pratique viticole raisonnée. Cela induit un engagement à utiliser au maximum des ressources naturelles pour cultiver la vigne. Les produits phytosanitaires ne doivent être utilisés que s’il n’existe pas de solution naturelle pour répondre au problème.

Voici quelques-uns de nos vignerons respectant les règles du label Terra Vitis :

Le label HVE 3

La Haute Valeur Environnementale est un label élaboré par le ministère de l’Agriculture. Il s’agit de protéger la biodiversité, de s’attacher à gérer la fertilisation des vignes et de s’engager dans une utilisation raisonnée des produits phytosanitaires. Sa particularité est d’obliger à avoir une vue globale de la façon qu’ont les vignerons de gérer leurs exploitations. Il existe plusieurs niveaux de certification, le plus élevé étant le niveau trois (un vigneron ne peut d’ailleurs mentionner le label sur ses étiquettes que s’il est certifié niveau 3).

Quelques châteaux de l’appellation Blaye Côtes de Bordeaux relevant du label HVE 3 :

Le label Agri confiance

Ce label s’adresse aux vignerons coopérateurs et il induit une gestion des déchets contrôlée, la bonne utilisation des ressources naturelles et une utilisation des produits chimiques la plus limitée possible. Ses règles s’appliquent chez les exploitants et au sein de la coopérative, autant pour la collecte que pour l’outil commun.

En Blaye Côtes de Bordeaux, l’entreprise coopérative qui produit sous ce label est la cave des Vignerons de Tutiac.

Notre boutique s’efforce de sélectionner des vins bios et biodynamiques de l’AOC Blaye Côtes de Bordeaux pour les amoureux de produits du terroir cultivés de manière écoresponsable, n’hésitez pas à les découvrir !

Parole de vigneron !

Avez-vous l'âge légal pour la consommation d'alcool dans votre pays de résidence ?

Non Oui

Vous ne pouvez pas accéder à ce site.