Chine : Blaye Côtes de Bordeaux se donne les moyens

Blaye Côtes de Bordeaux à Dalian

En juillet, des vignerons de Blaye Côtes de Bordeaux se sont rendus en nombre en Chine, dont 4 jours dans la station balnéaire de Dalian. Sous la bannière de l’Union des Côtes de Bordeaux, ils ont fait de la promotion pour trouver la Chine taille M.

Viser la Chine « moyenne »

Dalian, au nord-est de la Chine, est une ville moyenne à l’échelle du pays, tout de même 6 millions d’habitants. Pour la première fois, elle a accueilli pendant 4 jours une fête du vin, destinée aux professionnels et au grand public. L’Union des Côtes de Bordeaux était présente en force, avec 24 vignerons issus des 4 appellations : Blaye, Cadillac, Castillon et Francs. L’occasion était belle, de faire découvrir les vins des Côtes, hors des sentiers  battus que sont Pékin, Shanghai, Canton, et Hong-Kong. Patricia Zabalza, directrice de l’Union des Côtes de Bordeaux explique : « Dalian est une ville relativement prospère, avec beaucoup de classes moyennes supérieures, de très riches Pékinois et des Russes, qui viennent en villégiature, ce sont des gens qui ont un pouvoir d’achat certain ». Parmi les vignerons présents, certains découvraient complètement la Chine, d’autres y exportent déjà leur vin, comme Cyril Noël, du Château Tour Saint-Germain, à Berson. Il résume l’enjeu : «  le problème en Chine est qu’ils recherchent, soit des vins de grande renommée, soit des vins vraiment pas cher en dessous de 2 €, voire 1 € 50, à ce prix-là, on ne peut pas s’aligner. Nous nous positionnons en milieu de gamme, nous essayons de créer ce besoin ».

De la pédagogie, et encore de la pédagogie

On le sait, la Chine est un marché recherché, mais il reste complexe. Pour le séduire, il faut d’abord beaucoup parler, Patricia Zabalza raconte : « les vins de Bordeaux ont une très belle réputation, mais seuls quelques grands noms sont connus. A Dalian, on leur a donc expliqué que Bordeaux a 57 appellations, et que pour faciliter la lecture du consommateur, 4 se sont regroupées sous le nom des Côtes de Bordeaux. Pour eux, c’est déjà beaucoup plus clair ». De la pédagogie donc sur les appellations, mais aussi sur le vin : « boire du vin à la chinoise, parfois, c’est cul sec, comme pour l’alcool de riz ». Il faut donc faire un travail de fond pour expliquer comment le vin est apprécié en France : regarder la robe, faire tourner le vin dans son verre, ou encore sentir les arômes. Pour cela, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bordeaux était présente sur le salon de Dalian. Deux vignerons des Côtes de Bordeaux ont prêté main-forte, pendant les démonstrations de dégustation.

La Chine, un marché prioritaire pour l’Union des Côtes de Bordeaux

Aujourd’hui, les 4 appellations des Côtes de Bordeaux exportent 19 % de leur production, + 25 % sur 1 an. Une belle progression, mais ce taux est toujours en retrait comparé aux vins de Bordeaux en général, vendus à 40 % à l’étranger. D’ici 3 à 5 ans, l’objectif est donc de rattraper le retard. Pour cela, la Chine fait partie des marchés prioritaires. Actuellement, la Chine et Hong-Kong absorbent 20 % des exportations des vins des Côtes de Bordeaux. Avec une hausse de 23 % en 1 an, on voit que le travail sur le terrain commence à porter ses fruits. C’est encourageant, mais l’Union n’entend pas tout miser sur la Chine. Parmi les autres cibles, on trouve l’Allemagne, comme le souligne Patricia Zabalza : «  les Allemands se tournent à nouveau vers la qualité, ils se remettent à avoir de l’appétit pour des vins qui ne sont pas des premiers prix ». Les autres zones d’exportation privilégiées sont les Etats-Unis, et le Japon. Le Japon est particulièrement intéressant pour deux raisons : pour son marché, et parce qu’il est une vitrine pour toute l’Asie. Là encore, le but est, par ricochet, de toucher l’incontournable marché chinois.

Mais aussi...

NOUVELLE SAISON CULTURELLE RICHE EN RENCONTRES !

NOUVEAU PARTENARIAT AVEC LE CASINO BARRIÈRE DE BORDEAUX Pour la saison 2018-2019, l'appellation ...

Mais aussi...

DÉCOUVREZ LE CLOS DE L'ECHAUGUETTE AU CŒUR DE LA CITADELLE DE BLAYE

Édifiée entre 1685 et 1689 sur la rive droite de la Gironde, la Citadelle de Blaye est sans ...

Mais aussi...

MERCREDI 1ER AOÛT : VIVEZ UNE SOIRÉE UNIQUE DANS LES VIGNES DE LA CITADELLE DE BLAYE !

Depuis 2016, chaque premier mercredi d'août, le Clos de l'Echauguette, micro-parcelle conduite en ...

Mais aussi...

BLAYE CÔTES DE BORDEAUX, PARTENAIRE HISTORIQUE DU JUMPING INTERNATIONAL DE BLAYE

La 41e édition du Jumping International de Blaye se tiendra du mercredi 11 au dimanche 15 juillet ...

Mais aussi...

VIVEZ UN ÉTÉ AVEC NOS VIGNERONS EN BLAYE CÔTES DE BORDEAUX !

Cet été, faites vos valises direction le vignoble de Blaye Côtes de Bordeaux et partez à la ...

Mais aussi...

BORDEAUX FÊTE LE VIN CÉLÈBRE SES 20 ANS AVEC NOS VIGNERONS !

Bordeaux Fête le Vin, le plus important événement œnotouristique d'Europe, accueillera les ...

Mais aussi...

BLAYE CÔTES DE BORDEAUX PARTENAIRE DU 30e ANNIVERSAIRE DU DÎNER EN BLANC DE PARIS

Dimanche 3 juin prochain aura lieu le 30e Dîner en Blanc de Paris, un simple pique-nique amical ...

Mais aussi...

NOS VIGNERONS SONT DE RETOUR À BRUXELLES !

Après le succès de la 1ère édition l'an dernier, l’opération Blaye au Comptoir s’exporte ...

Mais aussi...

DIMANCHE 20 MAI : DÉCOUVREZ NOTRE VIGNOBLE À VÉLO !

Après plusieurs éditions à succès, HG Green Bike et la Maison du Vin de Blaye s’associent ...

Mais aussi...

C'EST LA SAISON DES ASPERGES : DÉCOUVREZ LA RECETTE DU CHEF YANN DOUET !

Enfant du pays, Yann Douet est un jeune chef blayais amoureux du terroir. Ambassadeur des produits ...

PrécédentSuivant